Qu’est-ce que l’Ostéopathie

osteopathie L’ostéopathie est une méthode de soin manuelle prévenant et traitant les troubles et douleurs musculaires, articulaires et fonctionnels, sans recours aux médicaments. C’est un art thérapeutique basé sur l’anatomie, la physiologie et la pathologie. L’ostéopathie agit sur les tissus du corps humain afin de diminuer les tensions, les enraidissements et rééquilibre donc l’état de santé du patient. En effet, le principe thérapeutique repose sur la correction ordonnée des dysfonctionnements de mobilité du système locomoteur (articulations, muscles, viscéral, axe crânio-sacré).

Son approche du corps dans son unité entière, indivisible est globale. Elle traite la zone douloureuse (la conséquence) mais aussi l’origine du problème (la cause profonde) qui peut en être plus éloignée. L’efficacité du traitement dans le temps en dépend.

Le champ d'action de l'ostéopathie est très vaste : douleurs ostéo-articulaires, musculaires, maux de tête, troubles ORL, digestifs, troubles du sommeil...
La consultation chez l’ostéopathe peut se faire en première intention, c’est à dire avant une consultation médicale. Votre ostéopathe a reçu une formation qui lui permet de poser un diagnostic différentiel : il vous dira si vos symptômes relèvent de sa compétence, ou si vous devez vous adresser à un médecin. L’ostéopathie est une approche complémentaire à la médecine classique ; en aucun cas elle ne prétend s'y substituer. D’autre part, l’ostéopathe ne prescrit aucun médicament.

Grands principes en ostéopathie

  • La globalité du patient

    L’ostéopathe ne s’intéresse pas qu’à la douleur du patient et à sa localisation corporelle.Il prend en considération le vécu, les antécédents médicaux, les traumatismes physiques et émotionnels, les habitudes de vie du patient, ses activités physiques et professionelles, et procède à un examen de l’ensemble du corps.
  • L’unité du corps

    L’ostéopathe prend en considération l’ensemble du corps du patient. Les différentes structures du corps interagissent entre elles lorsqu’elles sont soumises aux contraintes extérieures environnementales et émotionnelles. C’est le corps entier qui réagit, et à terme ce sont différents maux ou troubles qui peuvent être ressentis à différents endroits du corps, mais qui sont tous rattachés par mécanisme à une cause.
  • La règle de l’artère

    L’ostéopathie permet la récupération d’une meilleure vascularisation aidant à la guérison. En effet une meilleure circulation sanguine et lymphatique favorise la distribution des nutriments et des hormones s’effectuant alors en quantité nécessaire et optimale.
  • L’autoguérison

    L’ostéopathie stimule la capacité d’autoguérison. L’ostéopathe aide le corps à relancer son système immunitaire et à guérir de lui-même, en évitant de passer par des systèmes de compensation ou des médicaments.
  • La structure gouverne la fonction

    Si il existe des blocages au sein du corps, la fonction sera bouleversée. Par exemple, au niveau du pied, nous avons 26 os. Il est facile en marchant, en courant, en portant des talons, en faisant du sport, en se tordant la cheville, de provoquer des pertes de mobilités et de déséquilibrer la structure. Les muscles et ligaments qui s’y insèrent seront sur-sollicités, ou tireront dans un mauvais axe, provoquant un déséquilibre du membre inférieur, du bassin, et pourra même se transmettre plus haut dans le corps. Quand vous exercerez l’action de marcher, le mouvement en sera altéré et sera donc non physiologique.