Déroulement d’une séance d’ostéopathie

L’ostéopathe considère le patient dans sa globalité : il s’intéresse à son vécu, à ses habitudes de vie et procède à un examen pratique de l’ensemble du corps du patient.

Une consultation ostéopathique comporte 4 étapes importantes :

  • Le Questionnaire (Anamnèse).
  • Le diagnostic différentiel ou d'exclusion.
  • Le diagnostic et le traitement ostéopathique.
  • Des conseils et explications du traitement effectué vous serons fournis ainsi que les effets à court et moyen terme de la séance.

  • Anamnèse

    La séance d’ostéopathie débute par un interrogatoire complet sur l’état de santé et les antécédents du patient. En effet, tout patient est unique de par son parcours, et mérite une attention particulière. De plus, le praticien ne se focalise pas que sur le motif de consultation, mais recherchera les causes (traumatiques, pathologiques, organiques) qui l’ont déclenché.

    Dans un premier temps, il est important d'établir une fiche synthèse de votre motif de consultation ainsi que de vos antécédents personnels et médicaux et vos habitudes de vie. Cette première partie peut surprendre par le nombre et la précision des questions.
    Ces questions permettent d’assurer qu’une prise en charge en ostéopathie est appropriée et/ou de vous réorienter en cas de besoin.

    Par ailleurs, vos réponses permettent de choisir les techniques ostéopathiques les mieux adaptées et de comprendre comment ces douleurs, gênes, raideurs, etc. se sont installées jusqu’à maintenant.
    De plus, des conseils personnalisés vous seront prodigués afin de prolonger le traitement et les résultats obtenus.

    L’anamnèse complète du patient dure environ 10 minutes et comporte des questions précises tenant compte :
    • Du motif de consultation et de ses caractéristiques précises.
    • De la prise en charge et des conséquences de différents événements (naissance, traumatismes, chirurgies, maladies…).
    • Du passé médical, hospitalier, traumatique, de leurs conséquences.
    • Du suivi des traitements médicamenteux et autres examens effectués.
    • Du fonctionnement des différents systèmes du corps humain.
    • Des habitudes de vie : Travail, loisirs, sports, sommeil, tabac..

    Le protocole de soins en sera personnalisé.
  • Diagnostic différentiel

    Ensuite votre ostéopathe examine et pratique différents tests médicaux (exemple : prise de tension artérielle, tests orthopédiques, tests neuromusculaires, palpation viscérale, etc.) en rapport avec votre ou vos motifs de consultation pour vérifier qu’il n’existe pas de contre-indication à la prise en charge ostéopathique.
  • Diagnostic ou bilan osteopathique

    La séance se poursuit par le diagnostic.L’ostéopathe est à la recherche de toutes les zones de restriction de mobilité susceptibles d’expliquer les symptômes du patient.
    Ce bilan comporte une phase d’observation,des tests posturaux,des tests palpatoires et dynamiques musculaires, articulaires, vertébraux, viscéraux et crânio-sacrés ainsi qu’une évaluation de la mobilité tissulaire et des rythmes physiologiques.Cette étape dure environ quinze minutes.
    A partir de ces informations,l’ostéopathe se fait une idée du schéma de fonctionnement de son patient afin d’établir un protocole de traitement précis.

    Une explication du protocole de traitement ( adapté au schéma de fonctionnement retrouvé au diagnostic ) vous sera délivrée avant toute manipulation.
  • Traitement

    Le traitement consiste en l’application de manipulations douces sur les structures en dysfonction afin de retrouver la mobilité originelle du système locomoteur (articulations, muscles,ligaments,fascia,nerfs…), viscéral, et crânio-sacré. Cette prise en charge a pour but de soulager les zones de contraintes de manière à éliminer le motif de consultation et à éviter qu’elle revienne en agissant sur la ou les causes .

    Basé sur les connaissances scientifiques les plus récentes, le traitement ostéopathique s’adapte à chaque patient dans le respect de son intégrité physique et psychique mais aussi aux informations recueillies durant l’interrogatoire et le diagnostic. Chaque technique ostéopathique s’applique à la mobilité propre de chaque tissu en accord avec la zone à traiter.

    A la fin de la séance, l’ostéopathe vous expliquera les probables effets à courts et moyens termes. Il vous prodiguera quelques conseils spécifiques et les précautions à prendre pendant les quelques jours suivants la séance afin d’optimiser et de pérenniser le traitement.

    Selon le motif de la consultation, la prise en charge ostéopathique peut nécessiter une à plusieurs séances afin de récupérer votre bien-être originel.
  • Après séance

    Les effets positifs d’une séance d’ostéopathie peuvent être ressenties dès la sortie du cabinet, ou quelques jours après car il faut parfois du temps afin que les réactions inflammatoires ou contractures musculaires, se dissipent. Le corps se réinitialise face aux informations données lors de la séance, se réadapte à sa nouvelle position.

    La séance est le déclencheur de changements qui vont s’opérer dans le corps pendant plusieurs jours. Il est recommandé de se reposer 24 à 48h afin de permettre au corps de trouver son nouvel équilibre et de s’adapter à son nouveau fonctionnement. Durant cette période, une fatigue saine ou des courbatures peuvent être ressenties...

    Dans les 48-72 heures après la séance, il est fréquent que des effets secondaires (fatigue, frilosité, courbatures…) se fassent ressentir.
    Ceux-ci sont la conséquence du relâchement de certaines zones et la mise en route d’un travail postural en profondeur.
    C'est à partir du 4ème ou 5ème jour que l'on constate le plus souvent une nette amélioration.
    Durant les 10 à 15 jours suivants, le corps va continuer à modifier son équilibre postural jusqu'à se stabiliser dans un état de santé optimal par harmonisation de l’ensemble du corps.Ce sera le véritable résultat de la séance.

    C'est pourquoi, il est nécessaire d’espacer les séances de 1 à 3 semaines pour que le corps s'habitue à son équilibre retrouvé.
    Le traitement permettra de retrouver des mouvements physiologiques, ôter les tensions et compressions tissulaires, retrouver un équilibre de fonctionnement, une vascularisation homogène, et aider le patient à récupérer sa capacité d’auto-guérison et son bien être originel. A titre préventif, une visite régulière chez l’ostéopathe permet de traiter les dysfonctions,d’ améliorer le bien-être et retarder l’apparition de maux, d’inconforts ou de certaines maladies.

    Vous connaissez tous l'expression en avoir plein le dos... Surchargé de problèmes plus ou moins complexes, vous vous êtes retrouvé complètement bloqué sur un faux mouvement car entre-temps se sont accumulées les tensions, chocs, stress que vous avez fait subir au corps, et celui-ci est allé au bout de ses capacités d'adaptation.
    Sachez être à l'écoute votre corps, et n'attendez pas le dernier moment pour prendre soin de vous, l'ostéopathe est là pour ça.
  • Le saviez vous?

    Vous n'avez pas besoin de voir un médecin avant de voir un ostéopathe.
    Grâce à ses connaissances médicales, l’ostéopathe peut poser un diagnostic d’exclusion pour mettre en évidence d’éventuelles pathologies organiques qui nécessitent alors en priorité une consultation chez votre médecin traitant ou un spécialiste.
    L'intervention de l'ostéopathe est toujours parfaitement dosée.
    Ces soins sont toujours réalisés en douceur et sans douleur, en restant dans les limites physiologiques de l'articulation et du tissu. Si le patient le souhaite, il est tout à fait possible de ne pas utiliser de techniques de cracking.

    Le jour de la séance :


    Pensez à amener vos examens complémentaires : radios, scanner, IRM… votre ostéopathe a besoin de connaître tous les détails de votre état de santé.

    A domicile :


    Par égard pour les personnes âgées, à mobilité réduite ou simplement sans moyens de locomotion, je propose aussi des séances de soins ostéopathiques à domicile (sur NANTES, mais aussi sur une bonne partie du 44 et de sa région).